Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

arts et musiques

Vienne

Publié le par Bertrand Ricque

L'Autriche, c'est l'Allemagne en moins rigoureux, l'Italie avec moins de service, la Suisse en moins riche, et la Hongrie avec moins de vin. Un truc bien bourgeois et bien rôdé.

Je vais quand même me faire une soirée au Musikverein pour profiter des spécialités locales.

Voir les commentaires

Jeanne Lanvin - double lecture

Publié le par Bertrand Ricque

J'ai été hier visiter l'exposition des œuvres de Jeanne Lanvin au Palais Galliera.

Les robes sont absolument splendides et révèlent une virtuosité technique à couper le souffle. Le travail et la minutie nécessaire à leur réalisation est impressionnant. Les graphismes créés par les coutures sont dignes des cubistes et des surréalistes. Les vêtements en disent autant sinon plus sur les époques traversées (de 1910 à 1939) que bien d'autres formes d'expression. Et surtout on ne peut s'empêcher d'imaginer, avec beaucoup d'émotion, les femmes qui étaient dans chaque robe, et l'incroyable privilège qu'elles ont eu de porter, parfois un seul soir, de telles merveilles. Savoir que ces chefs d’œuvre ne survivront pas au temps est un véritable crève cœur.

Cette exposition est à la fois un scandale et un monument d'édification. Comment peut-on glorifier ces vêtements réalisés par des femmes asservies au service de la grande bourgeoisie ? L'exposition ne fait aucune mention du fait que ces robes étaient destinées aux femmes de la classe dominante et représentaient le symbole de leur domination. La pseudo libération symbolisée par l'absence de corset n'est que le reflet de l'aliénation de la couturière qui a à peine de quoi manger à sa faim. Quand à l'effet de mode qui découle de ces créations, il faut le voir comme la machination bourgeoise destinée à précipiter la classe populaire dans la dictature de la société de consommation. Ces objets devraient plutôt être détruits que glorifiés !

Bon, trêve de plaisanteries, c'est tellement beau que j'en ai rêvé.

Voir les commentaires

Tempérament

Publié le par Bertrand Ricque

Plus je reprends le répertoire médiéval sur mon târ, plus il est évident que le jouer sur des instruments tempérés est une connerie crasse.

Voir les commentaires

Musica nuda

Publié le par Bertrand Ricque

Merci à Petra Magoni et Ferruccio Spinetti pour leur prestation de vendredi soir et surtout pour le moment partagé après le concert en toute simplicité.

Voir les commentaires

La fille en jean ...

Publié le par Bertrand Ricque

.... méritait bien quelques égards.
D'où un apéro construit autour de pistaches iraniennes. Dans une optique strictement chrétienne, la plus dure à ouvrir se révéla la meilleure. Probablement un biais culturel qu'un juif ou un hindou n'aurait pas compris. Pour accompagner les pistaches, un Davidoff en module demi-tasse. Et surtout la liturgie de St Georges Valsamitis d'Amorgos, rapportée d'un petit monastère dans la montagne où il ne reste que deux moniales.

Bon, sur ce, je vous laisse pour l'aubergine farcie, mastic, thym et origan.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>