Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Elections

Publié le par Bertrand Ricque

Voici quelques sujets qui me tiennent à coeur :

 

Education
Rythmes scolaires : 1 mois l'été et journées idem Allemagne
Orientation filière générale/professionnelel dès la 4ème ou 3ème
Statuts : mutations dans l'intérêt du service
Pas de paiement des enseignants du privé avec de l'argent public
Défense
Second porte-avions
Défense anti-missile
Souveraineté
Fédération avec d'autres pays européens
Industrie
Concentration des industries de défense au niveau européen avec inévitablement des licenciements
Défiscalisation de l'énergie et des carburants
Société
Mariage homosexuel
Autorisation de l'éuthanasie
Alignement du mariage sur d'autres formes de lien
Suppression des jours fériés religieux avec intégration dans les droits à congés.
Jour de repos obligatoire mais non fixé (pas d'alignement sur le dimanche chrétien)
Imposition
Suppression de l'ISF mais tranches supplémentaires pour les revenus
Création d'un impôt sur le patrimoine
Taxation des transactions financières
Prélèvement à la source
Environnement
Normalisation plus stricte des émissions des véhicules avec inévitablement des voitures plus chères
Normalisation plus stricte des émissions industrielles avec inévitablement des fermetures d'usines
Renforcement des DRIRE et des obligations d'audits tiers des sites classés
Aides aux travaux d'économies d'énergie permettant un retour d'investissement sur 5 ans
Normes plus strictes pour les OGM sur la contamination croisée, identiques aux normes pharmaceutiques
Etiquetage obligatoire des formulations pour l'alimentation et les produits d'entretien
Politique
Accès libre aux documents administratifs (notes de frais des élus, etc…) : idem pays scandinaves.
Suppression du "monopole" des 5 syndicats
Accords d'entreprise à la majorité simple des employés
Obligation de certification des comptes des syndicats
Limites aux renouvellements des mandats électoraux
Interdiction du cumul des mandats électoraux
Finances
Transparence bancaire : obligation aux banques de révéler les incidents (comme aux USA)
Transparence sur les détenteurs d'actions et d'obligations (qui détient quoi ?)
Santé
Unification des régimes et des caisses d'assurance de base dans la CNAM

 

Suis-je de gauche ou de droite ou d'ailleurs ? 

 

Pour qui dois-je voter ?

Voir les commentaires

Idée de hoax

Publié le par Bertrand Ricque

Voir les commentaires

Liberté

Publié le par Bertrand Ricque

J'ai horreur des censeurs, des moralistes et par dessus tout des rédempteurs.

Voir les commentaires

Nationalisme

Publié le par Bertrand Ricque

C'est la force des impuissants et des ignorants. Bien triste alosr que souvent ils ont mieux à offrir.

Voir les commentaires

Intouchables - Du vrai cinéma

Publié le par Bertrand Ricque

Il y a effectivement là-dedans tout ce qui est constitutif du cinéma : l'action, les émotions, les personnages dans lequels chacun peut reconnaître un peu de soi ou des autres. Et en effet, cela fonctionne. Le public ne s'y trompe pas.

 

A delà des faits, je trouve intéressant d'analyser les réactions que le film suscite. En premier lieu celles de la critique et des intellectuels, -les mêmes que pour "Les chtis"-, pour lesquels ce n'est qu'un spectacle en fin de compte bassement populaire, qui appuie bien fort sur des ressorts trop simples, trop efficaces pour pouvoir être considérés comme artistiques, pas assez subtils sans second ou troisième degrés, sans nécessité d'une grande culture générale pour en saisir les références. Peut être aussi la jalousie de ceux qui sont dans des démarches plus complexes et moins (ou pas du tout) "commerciales" devant le succès de ce film alors qu'ils galèrent pour se faire reconnaître et diffuser.

 

Ensuite le fait que cela n'a aucune réalité, ou bien que la vrai réalité quotidienne des handicapés lourds est à des lieues de ce qui est présenté, que les fractures dans la société sont malheureusement trop profondes pour être transcendées aussi simplement.

 

Tout cela est bel et bien vrai mais n'enlève rien au succès du film, et çà c'est factuel. Dans un grand moment d'auto-satisfaction, je réédite ma maxime favorite : les faits sont têtus et l'histoire se répète. De mon point de vue, le succès de ce film n'est que le reflet de l'espoir que l'on peut avoir dans le genre humain (pas celui de l'homme idéal, et parfois plus ou moins nouveau à grands coups de rééducation, de gauche, mais celui de l'homme pas complètement pourri mais simplement humain et imparfait). Espoir dans sa capacité et son désir d'altruisme, espoir dans sa capacité et son désir d'acceptation de l'autre et de ses différences (pourvu qu'elles rentrent dans un standard minimum il est vrai, - le totalitarisme religieux et le racisme assumé sont absents de l'oeuvre entre autres -, volonté de vivre ensemble. J'y vois simplement le meilleur de ce que les valeurs issues des lumières, de la révolution française et de la décolonisation ont à offrir au monde. Et le fait que ce film ait plus de succès que d'autres, notamment américains, est révélateur de ce que notre société est loin d'être totalement gangrenée par la culture du simplisme.

 

Cette prise à contrepied autant des intellectuels que des médias bêtifiants me plait beaucoup. Et même si pour moi le must de l'expression cinématographique reste "Le septième sceau", je reverrai "Intouchables" avec le plus grand plaisir en me sentant proche de mes voisins de fauteuil quels qu'ils soient. On peut donc faire confiance au peuple pour qu'il fasse ses choix, même si c'est d'instinct et pas en connaissance de cause. Evidemment, l'éducation est un terreau pour l'instinct et permet, idéalement, de consolider instinct et réflexion.

Voir les commentaires