Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rencontre : Vita nuova et Turjumân al-Ashwâq

Publié le par Bertrand Ricque

Dames qui avez intelligence d’Amour

Je veux avec vous rimer sur ma Dame

Non que je crois achever ses louanges

Mais en traiter pour me dégager l’esprit.

 

Je dis que quand je pense à sa valeur

Amour si doux, à moi se fait sentir,

Que si, alors, je ne perdais audace,

Je rendrais, en parlant, tout le monde amoureux.

 

Un Ange clame dans l’intellect divin

Et dit : " Sire, dans le monde on voit

Une merveille dans l’acte qui procède

D’une âme qui, jusqu’ici haut, resplendit ".

Le ciel qui n’a d’autre défaut

Que de ne l’avoir, la réclame à son Seigneur

Et chaque saint demande à cet égard merci.

 

Ma Dame est désirée au plus haut du ciel

Or je veux vous faire connaître sa vertu.

Je dis que qui veut paraître noble dame,

Aille avec elle, car, quand elle va par chemin

Amour jette un gel dans les cœurs vilains

Par quoi il glace et tue toutes leurs pensés.

 

En sus, Dieu lui a donné,

Comme plus grande grâce

Que ne peut mal finir qui lui a parlé.

Dit d’elle Amour : " Chose mortelle

Comment peut-elle être si ornée et si pure.

 

De ses yeux, quand elle les pose,

Sortent des esprits d’amour brûlants,

Qui blessent les yeux de qui alors regarde

Et pénétrant tellement que chacun

Retrouve le cœur.

 

Vous lui voyez Amour peint sur le visage,

Là où personne ne peut la regarder fixement ".

 

Dante

 

Je suis absent et le désir alors

Fait s'éteindre mon âme.

La rencontre ne me guérit pas

Car il persiste dans l'absence et la présence !

 

Sa rencontre produit en moi

Ce que je n'avais point imaginé.

La guérison est un mal nouveau

Qui provient de l'extase.

 

Car moi, je vois un être

Dont la beauté s'accroit,

Eclatante et superbe,

A chacune de nos rencontres.

 

On n’échappe pas à une extase

Qui se trouve en affinité

Avec la beauté s'intensifiant

Jusqu'à l'harmonie parfaite.

 

Ibn al-Arabî

 

Commenter cet article