Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pouvoirs forts

Publié le par Bertrand Ricque

Le problème avec les dictatures, c'est de les empêcher de naître. Le problème avec les révolutions, c'est de les tuer avant qu'il ne soit trop tard.

 

Le chemin entre les conservatismes apeurés et les révolutions aveugles est bien étroit.

Commenter cet article

benichou 04/11/2010 16:02



Il faut lire ou relire l'homme révolté, il ya plein d'idées fortes là dessus...


en voici les premières lignes.(envoi par mail cause pb technique)


le thème central est que tout homme ayant une vérité transcendante, immannente et exclusive devient tôt ou tard meurtrier.


 


 


 



Bertrand Ricque 06/11/2010 22:25



Tout à fait. Et parmi ceux qui ont une vérité transcendante, immannente et (du coup nécessairement) exclusive, il y a les religieux. Par religieux,  j'entends ceux pour qui la religion est
une totalité et donc un totalitarisme dès que l'on passe de la théorie à la pratique. Je laisse de la place à ceux qui vivent une spiritualité individuelle sans chercher à la transformer en règle
de vie collective ou sociale.



lizagrèce 04/11/2010 14:36



De toutes façons tous les dictateurs se disent révolutionnaires.


Mais il ne faut pas croire ce qu'ils disent.