Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Renoncer

Publié le par Bertrand Ricque

Dans l’Or du Rhin, on entend Alberich dire « so verfluch’ ich das Liebe ! ». Je me demande toujours si c’est une solution ou une échappatoire illusoire.

 

 

Ecrit entre Montluçon et Paris.

Commenter cet article