Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le sens de la vie

Publié le par Bertrand Ricque

Après les Monthy Python qui tendaient plutôt à démontrer que tout cela n’a aucun sens (mais pourquoi faudrait-il que cela en ait ?, voir un post précédent), je vais tenter de répondre à cette question qui m’est régulièrement posée.

 

Les éléments qui donnent un sens à ma vie sont (dans le désordre) (je précise, car il y a toujours des esprits chagrins qui cherchent des hiérarchies dans les listes, et qui sont déçus de ne pas s‘y retrouver) :

 

Travail :

·         Mon activité de chef de projet ou de programme me permet de me nourrir et d’assumer mes responsabilités envers ceux qui dépendent de moi. Accessoirement, c’est un travail agréable et intéressant, bien que dénué de tout sens.

·         Mon activité de consultant en sécurité me permet d’agir concrètement, bien que modestement, pour améliorer les conditions de travail et d’environnement de mes semblables. Autrement dit, si je peux contribuer à éviter un nouveau Mont Blanc ou un nouveau AZF, je suis content. Et cela a un sens.

Développement personnel :

·         La musique avant toute chose, comme élément de contact intime avec ses émotions.

·         La philosophie en tant que dimension transverse à l‘humanité et en tant qu’outil d’analyse et de maîtrise de la transcendance.

·         L’amour dans ses dimensions les plus biochimiques, psychologiques et régressives en tant qu’il offre la possibilité de se retrouver en osmose avec ce que l’on est vraiment, et en tant qu’échappatoire à la schizophrénie.

·         Le sport (plongée et montagne) comme contact direct avec la nature et comme rappel de sa puissance et de son éternité. Le réchauffement de la planète n’est inquiétant que pour notre propre survie. Cette planète n’a jamais eu besoin de nous.

 

Tout ceci suffit plus que largement à m’occuper

Voir les commentaires

Errance professionnelle

Publié le par Bertrand Ricque

Florilège de l'ingénieur.

Merdoyance dans la transmittude par relayance

                         Flageolance dans la stabilitude en azimuthance.

                                            Buggance dans la softitude.

                                                                 Flashitude dans la laseritude.

 

Bref, l'industrie, la vraie et l'économie réelle. C'est pas les traders qui nous sortiront de cette m....

Voir les commentaires

Les limites de la tolérance ?

Publié le par Bertrand Ricque

Une publicité bien sympathique au départ :



qui pose la question des limites de l'acceptation des valeurs des autres et de sa propres volonté d'imposer les siennes sans complexe :

 

 

Après on y croit, on ne fait pas semblant !

Voir les commentaires

Bonheur

Publié le par Bertrand Ricque

Le bonheur n'existe pas car on a peur de le perdre :
"

N'ayez pas peur du bonheur
Il n'existe pas
Ni ici, ni ailleurs
Da di da di da, da di dam

Nous allons mourir demain
Ne dites plus rien
Le bonheur conjugal
Restera de l'artisanat local

Laissez vous aller
Le temps d'un baiser
Je vais vous aimer

Le trésor n'est pas caché
Il est juste là,
à nos pieds, dévoilé
Il nous ferait presque tomber

C'est dommageable qu'on ne vive qu'une seule fois
C'est le temps d'une joie qui s'offre comme vous à moi

Laissez vous aller
Le temps d'un baiser
Je vais vous aimer

Un peu de sel dans la mer
Ne changera rien
On s'adore on s'enterre
On trouve une main et on serre

N'ayez pas peur du bonheur
Il n'existe pas
Da di da di da, da di dam

Laissez vous aller
Le temps d'un baiser
Je vais vous aimer

Laissez vous aller
Le temps d'un baiser
Je vais vous aimer
"

 

Pour les plaisirs du moment, je vais donc (re)lire Delerm.

Voir les commentaires

Espoir et optimisme

Publié le par Bertrand Ricque

Les derniers posts tiraient franchement sur la mélancolie et le drame. Bien, il ne s’agit que d’un univers littéraire et musical.

 

Même si les émotions les fortes viennent de la tragédie plutôt que de la comédie, il ne faut pas oublier les sources de jouissance : nourriture, sexe (l’un précède l’autre et inversement alternativement), cigares, conversation, arts.

Les influences sont multiples, se complètent et se tempèrent.

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>