Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Point de vue de l'ingénieur

Publié le par Bertrand Ricque

Pour un niveau de service donné, les produits conçus par les ingénieurs sont les plus simples et les moins chers à l'achat et à l'usage. Je pense que ceux qui croient que la transition énergétique et la pénurie de ressources seront gérées sans dommages se mettent le doigt dans l’œil. Ce sera soit plus compliqué et plus cher (fusion nucléaire), soit moins cher mais avec moins de services (voiture de moins de 500kg), soit plus compliqué, plus cher et avec moins de services (éolien, photovoltaïque). Tout ceci sans croissance, donc avec beaucoup beaucoup moins de services, donc probablement une baisse des revenus et du niveau de vie. Le vote chez SMART n'est rien d'autre qu'un signal faible que cette nouvelle phase dans laquelle nous entrons. Il me semble que c'est un mouvement inéluctable et qu'il est important que les partenaires sociaux accompagnent les populations en leur expliquant qu'il est plus important d'avoir des hôpitaux et des écoles que des plats préparés surgelés, des voitures mieux que le voisin et des vacances à Djerba ou à Saint Jean de Monts. Quand à ceux qui prétendent que tout peut rester comme avant (croissance verte par exemple), ils préparent les émeutes de demain qui seront à l'aune des déceptions.

Commenter cet article

lizagrèce 12/09/2015 10:50

Le vote chez Smart a été remporté grâce aux voix des cadres et employés de bureau. Sur le site de production ils étaient moins chauds.

Bertrand 12/09/2015 11:04

Ben c'est sûr. Moi j'aurais bien voté pour mais à condition que en cas de perte d'emploi avant 2025, il y ait 3 ans de salaire pour tout le monde. Là je pense que la direction serait moins chaude ... Mon propos ne portait pas sur le résultat du vote, qui est anecdotique en soi, mais sur le fait qu'il ait été organisé. Sans juger de la pression patronale, ni de la motivation patronale (qu'on peut après tout, dans l'absolu, imaginer parfaitement légitime et justifiable), ce qui m'intéresse c'est de voir comment les groupes humains vont s'organiser face au nécessaire partage du travail (à consommation d'énergie égale ou grandissante, il y a moins de travail à faire) ou à l'augmentation du travail (si la consommation d'énergie baisse, il faut des bras, mais le travail vaut moins cher) ou à la baisse du niveau de vie (si on paye plus de travail comme aujourd'hui, les biens produits valent plus cher et sont moins accessibles).