Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

De l'innanité de la théorie du blasphème

Publié le par Bertrand Ricque

C'est aux professeurs de mathématiques d'expliquer que le blasphème n'a aucun sens dans une société multi-confessionnelle. En effet :

Soit une population P constituée d'ensembles Pi d'individus. Chaque ensemble Pi est caractérisé par un vecteur Pi=(pi,1 .... pi,n) de propositions pi,j, dit cohérent, appelé dogme, avec les propriétés suivantes,

* Quelque soit pi,j, il n'existe pas de pi,j'=non(pi,j) - Il n'existe pas de contradiction entre les propositions.

* Quelque soit pi,j, :non(pi,j) est appelé blasphème.

Pour qu'un ensemble Pi ne blasphème pas un ensemble Pk, il faut que

* Quelque soit pi,j, pi,j est différent pk,j.

Si vous connaissez un doublet Pi, Pk répondant à cette exigence, je suis preneur.

Conclusion une société sans blasphème est une société mono confessionnelle ou personne ne dit autre chose que les propositions de son dogme ...

On n'est pas rendus.

Commenter cet article

lizagrèce 14/01/2015 13:52

Comme je suis nullissime en maths ... C'est pas gagné ! Heureusement j'avais compris mais autrement !